Titre du dispositif : Carmen Bruno | Suite pour violoncelle seul de Gaspar Cassadó
Nom du/des producteur(s) : Orchestre Symphonique de Québec
Genre musical associé à l’organisme producteur : Musiques classiques
Genre musical du répertoire joué : Musiques classiques
Plateforme d'hébergement du dispositif : Réseaux sociaux
Format de la performance : Performance solo
Format de présentation vidéo : Plan fixe à une caméra
Format d'enregistrement : Session enregistrée
Durée (hh:mm:ss) : 00:09:27
Date de la mise en ligne (ou du partage, s'il s'agit d'un partage) : 17 juin 2020
Date du dépouillement : 1 juillet 2020
Interactivité : Simple consultation
Degré de personnification du service : Service générique
Langue du dispositif : Français
Sous-titrage : Pas de sous-titrage
Accessibilité pour malentendant/e/s : Non
Accessibilité pour malvoyant/e/s : Non
Ce dispositif est introduit par une forme de discours
Transcription du discours d'introduction :
Je voulais dire quelques mots pour expliquer pourquoi j'ai choisi à jouer cette pièce. Alors récemment, je passe beaucoup de temps seule. Ça fait plus de deux mois que je n'ai pas vu mes collègues, mes amis. Je n'ai pas de colocs ici alors je suis vraiment toute seule à tous les jours. L'un des aspects les plus attirants d'être musicien d'orchestre, à mon avis, c'est que y'a un élément social qui est vraiment bien intégré avec mon travail. Mon travail, ça me manque, mais en même temps, je suis très à l'aise en sollitude: ce n'est pas la première fois de ma vie que j'ai passé beaucoup de temps seule, et quand j'y réfléchis, j'ai de beaux souvenirs de moments passés seule dans ma vie. Et un de ces beaux souvenirs, c'était pendant mon bacc. J'ai fait mon bacc au Conservatoire d'Amsterdam, j'étais là pendant 5 ans, et en arrivant je ne connaissais personne, je ne comprenais ni la langue ni la culture, j'étais très timide, j'étais seule. Alors pendant les derniers soupirs de mon enfance, j'ai dû apprendre rapidement à être indépendante. L'une des pièces que j'ai apprises pendant cette première année était la Suite pour violoncelle solo écrite par le violoncelliste et compositeur catalan Gaspar Cassado. ........
Aucun discours n'est développé dans ce dispositif
Ce dispositif ne se conclut pas par une forme de discours
Une forme de discours accompagne ce dispositif
Transcription du discours d’accompagnement :
« Amsterdam et ses canaux qui brillaient dans la nuit... » La Suite pour violoncelle seul de Gaspar Cassadó évoque des souvenirs pour Carmen Bruno, qui se remémore la beauté de la ville et la solitude des heures passées à répéter tard, au Conservatoire d'Amsterdam.
Possibilité de laisser des commentaires : Oui
Nombre de commentaires : 11
Nombre total d'humains : 1
Nombre de femmes : 1
Instruments joués par des femmes : Violoncelle
Nombre d'hommes : 0
Nombre d'humains au genre indéterminé : 0
Vêtements portés : Tenue de concert
Autres éléments d'intérêt social du décor : Bibliothèque
Lieux de tournage : Indéterminé